• Accueil
  • > PREVENTION
  • > Surveillance médicale renforcée amiante et règlementation SMR

Surveillance médicale renforcée amiante et règlementation SMR

Posté par consultantformateurpreventeur le 27 mars 2015

fichier pdf Décision_n°360829__du_4_juin_2014

 

Sur le plan législatif, il y a donc l’avant et l’après réforme 2012 mais il y a aussi l’après décision du Conseil d’état du 4 juin 2014 qui avait en fait annulé l’abrogation de 9 arrêtés obtenue par la réforme de 2012. Nous n’allons pas entrer dans les détails de la législation pour faire plus court :

Dans la liste de risques et situations répertoriées dans le tableau qui fait suite, et en l’absence de précisions concernant la périodicité des visites médicales, l’on considère depuis la réforme de 2012 à l’origine de l’article R4624-19 du Code du Travail que celui ci s’applique encore et autorise ainsi le Médecin du travail à espacer les visites médicales dans le cadre de la SMR en tenant compte des Recommandations de bonne pratique en Santé au travail sans toutefois dépasser 24 mois entre 2 visites médicales.

Surveillance médicale renforcée (SMR) visite tous les 24 mois.

 

Article R4624-25   
Modifié par Décret n°2012-135 du 30 janvier 2012 – art. 1  

Le médecin du travail peut prescrire les examens complémentaires nécessaires :

1° A la détermination de l’aptitude médicale du salarié au poste de travail, notamment au dépistage des affections comportant une contre-indication à ce poste de travail ;

2° Au dépistage d’une maladie professionnelle ou à caractère professionnel susceptible de résulter de l’activité professionnelle du salarié ;

3° Au dépistage des maladies dangereuses pour l’entourage du salarié.

 

Article R4624-26   
Modifié par Décret n°2012-135 du 30 janvier 2012 – art. 1

Les examens complémentaires sont à la charge de l’employeur lorsqu’il dispose d’un service autonome de santé au travail et du service de santé au travail interentreprises dans les autres cas.

Le médecin du travail choisit l’organisme chargé de pratiquer les examens.

Ils sont réalisés dans des conditions garantissant le respect de leur anonymat.

 

Article R4624-19  S M R
Modifié par Décret n°2012-135 du 30 janvier 2012 – art. 1

Sous réserve de la périodicité des examens prévue aux articles R. 4624-16 et R. 4451-84, le médecin du travail est juge des modalités de la surveillance médicale renforcée, en tenant compte des recommandations de bonnes pratiques existantes.

Cette surveillance comprend au moins un ou des examens de nature médicale selon une périodicité n’excédant pas vingt-quatre mois.

Article R4624-17 ..
Modifié par Décret n°2012-135 du 30 janvier 2012 – art. 1

Indépendamment des examens périodiques, le salarié bénéficie d’un examen par le médecin du travail à la demande de l’employeur ou à sa demande.

La demande du salarié ne peut motiver aucune sanction.

Article R4624-27
Modifié par Décret n°2012-135 du 30 janvier 2012 – art. 1

En cas de désaccord entre l’employeur et le médecin du travail sur la nature et la fréquence de ces examens, la décision est prise par le médecin inspecteur du travail.

Expertise amiante

expertise amiante

expertise amiante

Laisser un commentaire

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus