Morphologie, test rapport ANSES, FIT OU PAS

Posté par consultantformateurpreventeur le 28 juin 2015

Classification générale

Votre

Il existe deux catégories d’appareils de protection respiratoire en fonction de leur principe de

fonctionnement :

 

Les appareils filtrants : ces appareils purifient l’air ambiant respirable au moyen de filtres

capables d’éliminer les contaminants présents dans l’air ;

Les appareils isolants : ces appareils sont alimentés en air ou en gaz respirable provenant

d’une source non contaminée.

Les appareils filtrants peuvent être à ventilation libre ou bien à ventilation assistée. Un appareil

filtrant à ventilation libre peut être composé d’une pièce faciale et d’un filtre ou bien d’une pièce

faciale filtrante. Un appareil filtrant à ventilation assistée est composé d’une pièce faciale (1/2

masque, masque complet, cagoule, casque, etc…) et d’un ventilateur motorisé qui fournit de l’air

au porteur au travers d’un ou plusieurs filtres.

 

Les appareils isolants peuvent être autonomes. Dans ce cas, l’air ou le gaz respirable provient

d’une bouteille (source) se trouvant sur l’individu lui-même. Les appareils peuvent également être

non autonomes et dans ce cas, le porteur est relié à une source d’air respirable se trouvant à

distance via un tuyau d’alimentation.

Fuite vers l’intérieur et fuite totale vers l’intérieur (Normatif)

La fuite vers l’intérieur et la fuite totale vers l’intérieur sont deux paramètres permettant d’apprécier

le taux de particules pouvant pénétrer dans l’APR et être sources d’exposition pour le porteur :

La fuite vers l’intérieur qui vise à prendre en compte toutes les sources de fuite possibles, à

l’exception de la pénétration du filtre qui est évaluée spécifiquement : au visage (étanchéité

de la pièce faciale sur le visage du porteur), valves, raccord, etc. ;

La fuite totale vers l’intérieur englobe quant à elle la fuite vers l’intérieur et la pénétration du

filtre. Elle est donc représentative de l’ensemble des fuites possibles.

La méthode de détermination des deux types de fuite est similaire. Ainsi, pour l’évaluation de la

fuite vers l’intérieur, seule la pièce faciale est testée (le filtre est remplacé par un simulateur visant

à reproduire la résistance induite par le filtre), et pour l’évaluation de la fuite totale vers l’intérieur,

c’est l’ensemble (pièce faciale + filtre) qui est testé.

Ces exercices sont réalisés à des fins de mise sur le marché de l’APR, quelle que soit la nature de

l’aérosol vis-à-vis duquel l’APR doit apporter une protection. La séquence d’exercices n’est donc

pas spécifiquement représentative des mouvements que peut effectuer un travailleur sur un

chantier de désamiantage.

 

L’étude des paramètres et des facteurs d’influence sur l’efficacité des APR montre que la plupart

de ces paramètres interagissent et que les phénomènes sont complexes. Il apparaît que les essais

normatifs prennent en considération les facteurs prépondérants dans l’efficacité de protection des

APR et MPC. Cependant, certains auteurs recommandent que les essais soient réalisés à des

débits ventilatoires plus importants, permettant de mieux simuler le débit respiratoire lors d’une

charge de travail intense. Il convient, par ailleurs, de rappeler que la pénétration du filtre est une

composante parmi les sources possibles de fuite vers l’intérieur des APR et qu’elle ne contribue que très peu à la fuite

totale vers l’intérieur (la fuite principale étant la fuite au visage).

 

Ainsi, même si les performances des filtres s’améliorent, il n’en reste pas moins que le problème de l’étanchéité au visage demeure et que ce phénomène est encore actuellement peu étudié en situation réelle (plusieurs auteurs s’attachent à étudier des fuites induites

(percement de la pièce faciale, valve défectueuse, etc….)

mais ne s’attachent pas à étudier les caractéristiques de la fuite au visage.

2A PROTECTION

2A PROTECTION

Expert amiante

SAS 2A PROTECTION

Bureau de contrôle amiante

 

 

 

Laisser un commentaire

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus